mercredi 24 mai 2017

Tag PKJ: Les belles couvertures.


Coucou ! On se retrouve aujourd'hui avec un petit tag bien sympathique ! On va parler jolies couvertures et comme je suis une lectrice qui attache beaucoup d'importance à une belle couverture (oui oui la superficialité tout ça ^^), c'est un tag fait pour moi ;)

---

TAG Les belles couvertures:


1. Quel livre de votre bibliothèque a, selon vous, la plus belle couverture ?
Pour cette question je ne vais piocher que dans mes livres déjà lus puisque seuls les déjà lus sont dans ma bibliothèque (ma PAL, elle, est rangée dans une armoire !). J'ai choisi Attirance T2 tout simplement parce que j'ai un gros faible pour les portraits sous l'eau.

2. Quel livre vous fait très envie à cause de sa belle couverture ?
Parmi tant d'autres, je dirais Six of Crows T1 ! Et je vous mets les couvertures VF et VO. Je trouve les deux très belles, si bien que je n'arrive pas à les départager et n'arrive pas à savoir si je vais lire cette saga en anglais ou en français...

3. Citez un livre dont la couverture française est, selon vous, plus belle que la couverture VO.
Sans hésitation: Chroniques Lunaires T4 de Marissa Meyer. PKJ, vous avez fait un magnifique boulot ♥ C'est de loin la plus jolie couverture de la saga, aussi !

4. Citez un livre dont la couverture VO est, selon vous, plus belle que la couverture française.
Désolée PKJ, c'est sur vous que ça tombe aussi... Rebelle du désert T1 est bien plus beau en version anglaise ! En plus, ce qu'on ne peut pas voir avec l'image, c'est que la couverture brille !

5. Citez un livre dont la couverture reflète parfaitement le roman.
Tellement représentatif ♥ Je vois cette couverture et je suis de retour dans l'atmosphère du roman !

6. Citer un roman dont la belle couverture n'a aucun rapport avec l'histoire.
Difficile de faire moins en lien avec l'histoire, non ? Une couverture violette avec des motifs, ça ne dit rien du tout sur le contenu ;) mais c'est très joli visuellement...

7. Citez une belle couverture minimaliste.
La couverture d'Angelfall T3, en VO ♥ J'en suis amoureuse. Tout simple, une paire d'ailes sur fond doré et hop, le tour est joué !

8. Citez un livre avec une belle couverture qui a plein de détails.
Celle de L'honneur de l'espion, un second tome qui figure dans ma wish-list (n'hésitez pas à cliquer sur l'image pour la voir en plus grand). Pour ceux qui auraient reconnu la patte, il s'agit bien d'une couverture illustrée par Magali Villeneuve. Et ses dessins sont toujours magnifiques !

9. Citez un livre avec une belle couverture qui fait apparaître au moins un visage.
Le second tome d'Animale (le premier tome conviendrait aussi à cette question mais j'ai une préférence pour cette couverture là). Avec la jolie Blonde !

10. Citez un livre avec une belle couverture qui est majoritairement de votre couleur préférée.
Ma couleur préférée est le rouge et j'ai choisi Cruel Beauty !

11. Citez un livre avec une belle couverture dont le visuel est un dessin.
Je trouve la couverture de la version poche des Messagers des vents T1 particulièrement réussie... C'est ce qui m'a d'ailleurs donné envie d'y jeter un petit coup d’œil à l'occasion ;)


---
Voilà ! Qu'en pensez-vous ?
Si vous avez fait ce tag, n'hésitez pas à me partager le lien, je suis curieuse de lire vos réponses !

dimanche 21 mai 2017

Sunday's books #125.

Sunday's books est un rendez-vous hebdomadaire crée par Saefiel.
Pour ma part, il y aura trois parties:
« Mes petites lectures » qui reprend mes lectures passées, en cours, et à venir, comme le C'est lundi.
« L'espace cocon » qui remplace le Lifetime car je n'aime pas spécialement parler de ma vie, alors je parlerai plutôt plutôt de choses comme séries, photos, etc, à voir.
« Côté blogs » qui récapitule mes articles de la semaine et où je partagerai les chroniques qui m'ont marquée sur les blogs que je suis activement.

---
---

Ce que j'ai lu ces deux dernières semaines:

Dimanche dernier était mon dernier jour en France, je n'ai pas pris le temps de vous rédiger un Sunday's books, voici donc mes lectures de ces deux semaines. J'ai lu Vertige, mon premier Thilliez qui ne sera pas le dernier ! J'ai également enfin découvert Percy Jackson et j'ai eu un petit coup de coeur pour ce premier tome. Puis j'ai enchaîné Kate Daniels T1: Morsure magique et Kate Daniels T2: Brûlure magique, qui m'a permis de me lancer dans une saga prometteuse !

Ce que je suis en train de lire en ce moment:



Caraval, book 1 (VF: Caraval, tome 1) de Stephanie Garber.
Résumé: Welcome to Caraval, where nothing is quite what it seems. Scarlett and Tella have nver left the tiny isle of Trisda, pining from afar for the wonder of Caraval, a once-a-year week-long performance where the audience participates in the show.
Caraval is Magic. Mystery. Adventure.
When the sisters' long-awaited invitations finally arrive, it seems their dreams have come tru. But no sooner have they arrived than Tella vanishes, kidnapped by the show's mastermind organiser, Legend. Scarlett has been told that everything that happens during Caraval is an elaborate performance. But she quickly becomes entagled in a dangerous game of love, magic and heartbreak. And real or not, she must find Tella before the game is over, and her sister disappears forever.



Ce que je vais lire ensuite:

Ce n'est pas voulu mais ambiance très hiver tout d'un coup ;) Je pense continuer ma relecture des Carnets de Cerise avec le troisième tome et je vais lire un autre troisième tome ensuite, celui de La ronde des saisons !

---
---

• Mes séries de ces deux semaines •

- American gods: Saison 01, épisodes 01 et 02. J'ai rien compris...
- Lucifer: Saison 02, épisode 14. Une reprise un peu molle.
- Sense8: Saison 01, épisodes 01 à 06. Parfait, comme d'hab ♥

• Mon film de ces deux semaines •

- Your name (20/20): Une pépite, un petit bijou à chérir précieusement ! Ce film est tout simplement magnifique... Une histoire tout en simplicité, en beauté, qui se dévoile de minutes en minutes et qui nous offre quelque chose de véritablement touchant.

---
---

Sur le blog ces deux dernières semaines:


Chez les autres:

- Livrement vôtre nous a écrit une chouette chronique sur Gardiens des Cités Perdues T5: Projet Polaris.
- Rêve ta vie en couleur a passé un bien bon moment avec Everything, everything !
- Les lectures enchantées d'Elyza m'intrigue beaucoup avec The Effigie T1: Les flammes du destin.


Je vous souhaite une bonne semaine et de belles lectures.
Bisous ♥

jeudi 18 mai 2017

Brûlure magique (Kate Daniels #2) • Ilona Andrews.




Kate Daniels, tome 2: Brûlure magique
d'Ilona Andrews.
Genre: Bit-lit.
Mon édition: MxM Bookmark (Imaginaire).
364 pages (ebook).





Résumé: À Atlanta, les tempéraments – et les températures – sont sur le point de devenir explosifs.
Kate Daniels, mercenaire spécialisée dans le "nettoyage" des problèmes surnaturels, a vu beaucoup de choses incroyables. Régulièrement, les vagues magiques balayent Atlanta comme des marées. Mais une fois tous les sept ans, c’est un tsunami magique qui s’abat sur la ville et, cette fois, Kate va se retrouver avec un problème bien plus important que d’habitude. Un problème d’ordre divin. 
Quand elle s’engage à retrouver des cartes volées à la Meute, le clan des Changeformes, Kate découvre rapidement que l’enjeu est plus important qu’il n’y paraît. Ces cartes ne sont que la première étape d’une confrontation entre des dieux qui espèrent renaitre. Et si elle ne veut pas que sa ville soit détruite, Kate va devoir tout mettre en œuvre pour éviter le cataclysme. 


18/20.

  • J'AI AIMÉ: Pas une minute pour respirer, l'univers est plus à la portée du lecteur.
  • J'AI MOINS AIMÉ: /.

Hop ! Je continue ma découverte de Kate Daniels avec le second tome lu à la suite du premier ! Et le moins que l'on puisse dire... C'est que j'ai nettement préféré ce second tome, où l'univers est déjà un minimum acquis, où il est également mieux expliqué par moment, et où le rythme est si entraînant que le lecteur n'a pas une seule seconde à lui pour souffler. Brûlure magique est une suite totalement à la hauteur et qui me fait décidément dire que cette saga est prometteuse !

Un vol de cartes chez les métamorphes qui tourne au vinaigre... C'est ce que va connaître Kate. Le voleur est un homme étrange, capable de disparaître à sa guise dans une brume magique, et qui semble subtiliser ces foutues cartes chaque fois que Kate les retrouve et les remets en mains propres à la Meute. Elle n'est pas au bout de ses peines quand des créatures mythiques, des sorcières, et une jeune fille à la recherche de sa mère s'en mêlent et s'imposent dans son quotidien.

« Je continuai à avancer, mes pensées revenant encore et toujours au trou dans le sol à l'endroit où les Sœurs se réunissaient. Ce puits me dérangeait. N'importe quel trou sans fond me dérangeait, surtout aussi près d'une éruption magique. J'avais peur que quelque chose soit sorti de ce trou, et, c'était fort probable, que cette chose ne soit pas sympathique. »

Le premier tome m'avait donné du fil à retordre avec la présentation de l'univers. En effet, je m'étais retrouvée plongée dans l'histoire sans explications, sans contexte, et ce fut assez dur de comprendre où j'avais atterri. Ce second tome est beaucoup plus clair. Déjà parce que nous avons tout de même gardé quelques bases du tome précédent, mais également parce que nous en savons plus, nous avons d'avantage d'informations données par les personnages. 

J'ai adoré retrouver ces personnages, d'ailleurs, et notamment l'héroïne. Kate et sa volonté, sa force, sa magie, et ses secrets qu'elle nous dissimule et dissimule à son entourage. Kate et ses réparties, ses touches d'humour, sa façade de grosse dure qui n'a peur de rien. J'aime beaucoup cette héroïne qui n'a pas froid aux yeux, qui sait ce qu'elle veut, qui continue d'avancer quelles que soient les emmerdes qu'elle a réussi à attirer. On voit que la personne solitaire qu'elle était au début du premier tome, lors de notre première rencontre, s'adoucit et commence à nouer des relations intéressantes.

« Il ferma les yeux, appuya sa main par-dessus et se frotta le visage. Je m'assis et gardai le silence, le laissant digérer sa douleur.
- Pourquoi moi ? finit-il par demander. Est-ce que vous avez une mission de foutre le bordel dans ma vie ?
- Je fais de mon mieux pour vous éviter.
- Eh bien vous faites du très mauvais boulot.
- Je ne souhaite sincèrement pas vous causer de problèmes.
- Vous ne causez pas de problèmes. Un vampire hors de contrôle cause des problèmes. Vous, vous déclenchez des catastrophes. »

Comme dans le premier tome, j'ai évidemment adoré Curran. Le Seigneur des Bêtes et Kate ont ce jeu du chat et de la souris absolument délectable, nous offrant des échanges drôles et parfois tendres malgré eux. Je sens qu'ils vont vraiment nous offrir de jolies perles à l'avenir... 
Les autres personnages secondaires m'ont également beaucoup plu et arrivent à se faire une place entre les deux fortes présences que sont Kate et Curran. Nous retrouvons brièvement Jim et Doolitle, rencontrés précédemment. Et nous découvrons une femme très intrigante, Andrea, et les deux personnages phares de ce tome, le voleur et la fillette Julie, sont touchants chacun à leur manière. D'ailleurs, grâce à la présence de la jeune Julie que Kate prend sous son aile, on a le droit à des messages forts et ça, c'est parfait.

Ce second tome est plus imprévisible que le premier. J'ai adoré être surprise de rebondissement en rebondissement. J'ai aimé me tromper concernant mes hypothèses sur la fin, j'ai aimé me tromper sur certains personnages aussi. J'ai aimé que certaines choses ne suivent pas des sentiers bien dessinés et vus et revus dans d'autres romans/sagas. J'ai complètement adoré la fin qui monte tout en tension pour nous offrir un beau final, qui nous questionne de plus en plus sur notre chère héroïne...

  • EN CONCLUSION: Ce second tome est beaucoup plus convainquant que le premier, dû à un univers plus accessible et des personnages qui affirment leur charisme. Je ne suis pas déçue d'avoir enchaîné les deux premiers tomes, ça m'a permis de mieux cerner ce début de saga qui nous promet à tous les coups des choses dangereuses, fabuleuses, et addictives pour la suite !

Tome précédent

Prochaine lecture: Caraval, tome 1 de Stephanie Garber.

mardi 16 mai 2017

Morsure magique (Kate Daniels #1) • Ilona Andrews.




Kate Daniels, tome 1: Morsure magique
d'Ilona Andrews.
Genre: Bit-lit.
Mon édition: MxM Bookmark (Imaginaire).
363 pages (ebook).





Résumé: Atlanta pourrait être une ville charmante s’il n’y avait pas la magie...
Lors d’une vague magique, les mages lancent leurs sorts, des monstres apparaissent, les armes à feu cessent de fonctionner et les voitures ne démarrent plus. Puis la technologie reprend le dessus et la vague magique se retire aussi vite qu’elle est arrivée en laissant derrière elle toutes sortes de problèmes paranormaux.
Kate Daniels est une mercenaire de la magie chargée de régler ces problèmes. Mais quand son tuteur est assassiné, sa soif de justice va la mener au cœur d’une confrontation entre les Nécromanciens et les Changeformes d’Atlanta. Les deux clans se tiennent mutuellement pour responsables d’une série de meurtres que Kate va devoir élucider. Et même si elle a conscience que cette mission dépasse ses compétences cela lui convient parfaitement.


16/20.

  • J'AI AIMÉ: Addictif, le personnage de Curran.
  • J'AI MOINS AIMÉ: Les longues descriptions, un univers encore confus.

Kate Daniels est une série dont j'ai beaucoup entendu parler en positif et dont l'arrêt chez Milady a fait grand bruit. Alors, quand MxM Bookmark a décidé de la rééditer, je n'ai pas hésité une seule seconde. C'était l'occasion pour moi d'enfin découvrir de quoi il était question, de rencontrer Kate, mais aussi de rencontrer Curran dont j'ai entendu parler également... Ce premier tome a été une plongée dans un univers tout de même assez confus et compliqué, mais les personnages, eux, étaient à la hauteur de mes attentes !

Dans un monde ravagé, presque post-apocalyptique, se succèdent des vagues de magie et des vagues de technologie. Dans celui-ci vivent humains et créatures, et également Kate, une mercenaire d'Atlanta qui souhaite se la jouer discrète. Mais, quand son tuteur est violemment assassiné, la jeune femme se met rapidement en quête de réponse et cherche la vengeance. Elle se lance sur la trace d'un meurtrier puissant, une créature que tout indique comme inconnue, sans un regard en arrière.

« « Dans le doute, quand tu as besoin d'informations, cherche un indic et presse-le comme un citron ». C'était l'une des rares techniques d'investigation que je maîtrisais, avec « Emmerde tout le monde jusqu'à ce que le coupable tente de t'assassiner ». Va te rhabiller, Sherlock. »

Dès les premières pages, le lecteur est plongé au sein d'un univers qui le dépasse. J'ai mis un petit moment à rentrer dans l'histoire à cause de celui-ci. Nous sommes projetés dans l'univers, sans indication, sans explication, à nous de prendre nos marques comme on le peut. Et ce début n'a pas été très simple, cette sensation de confusion n'est pas de celle dont j'ai l'habitude ni de celle que j'apprécie énormément. Au long du roman, c'est une sensation qui s'évapore heureusement petit à petit, mais l'impression de ne pas avoir tout compris me reste tout de même en tête. C'est un univers qui s'apprivoisera sans aucun doute sur plusieurs tomes ; C'est un univers qui ne lâchera pas ses secrets tout de suite.

Au départ, il a donc fallu que je m'accroche un peu. Ce n'est vraiment qu'à partir de l'apparition de Curran que j'ai ressenti l'effet addictif. Déjà parce que je suis tombée sous le charme de ce personnage illico-presto et que j'avais envie de voir ces prochaines apparitions, et aussi parce que nous sommes enfin dans l'enquête et que celle-ci prend une autre dimension en incluant les métamorphes de l'univers. Curran n'est d'ailleurs pas n'importe quel métamorphe et il possède tout le charisme qu'on attend de lui. Rusé, intelligent, létal sont des qualificatifs qui lui vont extrêmement bien.

« Il me détailla lentement, jugeant, jaugeant. Je pouvais rougit timidement ou lui retourner la politesse. Je choisis de ne pas rougir.
Plus grand que moi, le Seigneur des Bêtes donnait une impression de pouvoir contenu. Une posture détendue, bien équilibrée. Des cheveux blonds coupés trop court pour offrir une prise. A première vue, il pouvait avoir la vingtaine mais sa carrure le trahissait. Ses épaules déformaient le tee-shirt. Son dos était large et musclé, témoignant d'une force et d'une puissance qu'un homme ne développait qu'à la trentaine.
- Quel genre de femme accueille le Seigneur des Bête d'un « Ici, minou, minou » ? »

Kate est également un personnage que j'ai beaucoup apprécié. Évidemment, elle a le profil type de l'héroïne de bit-lit, comme Mercy Thompson ou encore Anita Blake: c'est une femme forte, combattive, qui mène la danse et sait se défendre par elle-même. J'aime ce genre de profil. J'aime retrouver des femmes qui n'ont pas leur langue dans leur poche, qui savent braver leurs peurs, qui foncent, qui savent assurer leurs propres arrières ou les arrières des autres. Kate est totalement de cette trempe-là et c'est un plaisir à suivre. Parmi des créatures bien plus puissantes qu'elle, elle sait se faire spontanément respecter.

  • EN CONCLUSION: Morsure magique est un premier tome qui défie un peu les codes du genre et dont l'univers nous paraît plutôt compliqué au premier abord. Mais, cette saga écrite à quatre mains (Ilona Andrews est le pseudonyme d'un couple d'auteurs) démarre fort et nous promet des réponses intéressantes à venir au compte-goutte dans la suite. Je suis assez intriguée pour enchaîner sur le second tome qui se trouve dans ma PAL !

Prochaine lecture: Kate Daniels, tome 2: Brûlure magique d'Ilona Andrews.

jeudi 11 mai 2017

Le voleur de foudre (Percy Jackson #1) • Rick Riordan.



Percy Jackson, book 1: Percy Jackson and the Lightning Thief
de Rick Riordan.
VF: Percy Jackson, tome 1: Le voleur de foudre.
Genre: Fantasy, jeunesse.
Mon édition: Puffin Books.
375 pages.



Résumé: Look, I didn't want to be a Half-Blood. I never asked to be the son of a greek god.
I was just a normal kid, going to school, playing basketball, skateboarding. The usual. Until I accidentally vaporized my maths teacher. Now I spend my time battling monsters and generally trying to stay alive.
This is the one where Zeus, god of the sky, thinks I've stolen his lightning bolt -and making Zeus angry is a very bad idea.


18/20.

  • J'AI AIMÉ: C'est frais, c'est drôle, Percy est attachant.
  • J'AI MOINS AIMÉ: Le héros fait beaucoup plus que son âge.

Rick Riordan, c'était un peu mon Robin Hobb de la fantasy jeunesse. C'est à dire que, comme Robin Hobb, c'est un auteur que l'on m'a souvent conseillée, que j'ai beaucoup vu dans les rayons de librairie, et dont le travail avait l'air tellement grand que j'étais découragée d'avance. C'est à dire aussi, que, comme Robin Hobb, j'ai fini par me lancer et ce premier tome m'a complètement conquise ! Vaut mieux tard que jamais, j'ai enfin commencé Percy Jackson et le premier tome a même été un régal !

Percy Jackson a souvent changé d'école. Il faut dire qu'il s'y passe toujours des événements étranges et on lui a toujours fait porter le chapeau. Tout s'explique quand les choses dérapent avec sa dernière école... et qu'il apprend par la même occasion que la mythologie grecque qu'il a apprise en cours n'est pas tellement un mythe et qu'il est, pour couronner le tout, le fils d'un des dieux de l'Olympe. Ça pourrait être complètement fou, sauf que le destin (qui n'est autre que Zeus cherchant son foudre volé) s'acharne sur lui.

In a way, it's nice to know there are Greek gods out there, because you have somebody to blame when things go wrong. For instance, when you're walking away from a bus that's just been attacked by monster hags and blown up by lightning, and it's raining on top of everything else, most people might think that's just really bad luck; when you're a half-blood, you understand that some divine force really is trying to mess up your day.

J'ai littéralement dévoré ce premier tome, alors que j'ai eu beaucoup d'appréhensions au départ. J'ai eu peur que ce soit trop jeunesse, que je me perde dans la mythologie (je n'ai jamais été très cultivée par rapport à ces mythes), que ce soit peu approfondi... Au final, j'ai été embarqué dès les premières pages grâce à la personnalité du héros, Percy, et l'humour que Rick Riordan glisse dans son histoire. Ce premier tome est allé au delà de mes attentes.

Percy est un personnage que j'ai trouvé très attachant. Il n'a jamais connu son père et ne connaît rien de lui... Il vit l'été avec sa mère, qu'il adore, et le conjoint de cette dernière, qu'il déteste, et le reste du temps il le passe à l'internat des écoles où il est envoyé. C'est un jeune garçon courageux, très malin, et qui défie l'autorité quand celle-ci est exagérée. J'ai aimé l'auto-dérision dont il peut faire preuve, j'ai aimé qu'il ne soit pas du genre à foncer sans réfléchir et j'ai aimé qu'il ait du répondant, surtout face à certains dieux qui lui donnent l'impression de le considérer comme de la vermine... Le seul point négatif, c'est un détail mais je l'ai souvent ressenti, c'est qu'il fait nettement plus que 12 ans.

Annabeth frowned. 'Don't you get it, Percy? You are home. This is the only safe place on earth for kids like us.'
'You mean, mentally disturbed kids?'
'I mean not human. Not totally human, anyway. Half-human.'
'Half-human and half-what?'
'I think you know'
I didn't want to admit it, but I was afraid I did. I felt a tingling in my limbs, a sensation I sometimes felt when my mom talked about my dad.
'God,' I said. 'Half-god'.

Percy Jackson reprend les codes qui marchent de la jeunesse: un jeune adolescent perdu dans un monde qui le dépasse, à la recherche de son identité (père inconnu), épaulé par des amis et un mentor. Accompagné par Annabeth, fille d'Athéna, et Grover, un jeune satyre, Percy va au-delà d'une quête mythique passionnante, drôle, et innovante. Suivre ce trio a été un réel plaisir, qui n'a pas été sans me rappeler un autre trio bien connu de par la fraicheur que cette amitié apporte à Percy et à l'histoire.

  • EN CONCLUSION: Un premier tome complètement convainquant puisque je n'en ai fait qu'une bouchée et que j'ai ressenti un petit coup de cœur pointer le bout de son nez ♥ J'ai déjà très envie de me jeter sur la suite des aventures de Percy, même si ce ne sera pas pour tout de suite puisque le second tome manque à l'appel dans ma PAL...

Prochaine lecture: Kate Daniels, tome 1: Morsure Magique d'Ilona Andrews.

mardi 9 mai 2017

Vertige • Franck Thilliez.




Vertige
de Franck Thilliez.
Genre: Thriller.
Mon édition: Fleuve Noir.
331 pages.





Résumé: Un homme se réveille au fond d'un gouffre, au cœur d'un environnement hostile, deux inconnus et son fidèle chien comme seuls compagnons d'infortune. Il est enchaîné au poignet, l'un des deux hommes à la cheville et le troisième est libre, mais sa tête est recouverte d'un masque effroyable, qui explosera s'il s'éloigne des deux autres. Qui les a emmenés là ? Pourquoi ? Bientôt, une autre question s'imposera, impérieuse: jusqu'où faut-il aller pour survivre ?


17/20.

  • J'AI AIMÉ: Ambiance étouffante, fin intelligente.
  • J'AI MOINS AIMÉ: Des longueurs au milieu.

Franck Thilliez est un auteur de thrillers qui m'a plusieurs fois été conseillée. Ce n'est que maintenant que je franchis le pas, avec son roman qui me tentait le plus: Vertige. Et je dois dire que c'est mon premier de l'auteur, mais ce ne sera pas le dernier ! Ce roman n'a pas été une claque à proprement parler, le récit n'a pas été addictif pour moi. Néanmoins, la fin remet tellement tout en cause qu'on ne peut voir l'histoire que sous un nouvel œil, un œil qui change tout, et on ne peut que se dire que l'auteur a un talent indéniable pour manipuler son lecteur !

Jonathan Touvier, ancien alpiniste, se réveille groggy au fond d'un gouffre. L'homme découvre rapidement la chaîne à son poignet et les conditions extrêmes qui l'entourent. Seuls quelques accessoires, trop peu, comme entres autres une tente et un réchaud, meublent l'espace. Il n'est pas seul, cependant. Son chien est à ses côtés, ainsi que deux hommes, tout deux aussi prisonniers que lui: l'un est enchaîné à la cheville, l'autre a le visage emmuré dans un casque mortel. Chacun porte une inscription sur lui, des mots, des questions, qui créent tout de suite l'effroi, le doute, la division, la peur: Qui sera le voleur ? Qui sera le menteur ? Qui sera le tueur ?

« Je peine à me réveiller. Je n'ai pas le courage de m'arracher de mon duvet infect, de quitter le nid chaleureux. Il serait si facile d'y mourir. Je m'habille, fourre mes pieds nus et froids dans mes chaussures. Je ne sais pas combien de temps l'on dort, de plus en plus longtemps, je crois. »

Vertige est un roman à l'ambiance étouffante, un huit-clos où l'action se passe sous-terre, dans un lieu où les températures sont extrêmement basses et la lumière inexistante... Il y a de quoi se sentir très vite enfermé sans être pourtant particulièrement claustrophobe à la base. Et ce lieu restreint est propice à toutes les folies, tous les secrets. La survie, l'instinct, le sentiment de la mort qui plane, quel est le point de non-retour ? Y en a-t-il un ? Sans parler de la question qui les taraude et qui taraude le lecteur: Pourquoi ? Mais quel est donc le lien entre ces trois hommes ?

Jonathan est le narrateur. A travers ses yeux, nous vivons cette prison, cette séquestration, ces liens avec ses trois compagnons: Pok, son chien, Farid un jeune homme de vingt ans, et Michel un homme baraqué d'à peu près son âge. Espoirs, désespoir, confessions, doutes, méfiance, les personnages passent par toutes les émotions. Et, à leur côté, le lecteur suit. L'auteur n'arrive pas seulement à nous faire spectateur de son histoire, il nous donne la sensation d'être là, avec eux, dans ce gouffre oppressant. Nous nous méfions tour à tour de Farid, de Michel, et même de Jonathan. Tous sont sur la défensive et le lecteur se doute bien que tout trois ont quelque chose à cacher.

« - Tu laisses entrer ta sale bête chez nous sans demander l'autorisation ?
Je ne réponds toujours pas, serre mon animal contre mon torse, l'enveloppant de mes deux bras. Ma grosse peluche... Avec lui, je me sens enfin rassuré. Puis je ferme les yeux. Ces sons, ces respirations, autour de moi. Les poumons qui craquent, les gouttes qui roulent sur la toiles. Le goût amer de la peur me remplit la bouche. Je me recroqueville davantage. J'ai un âge où l'on ne devrait plus avoir peur et pourtant, je suis mort de trouille.
Ça fait seulement deux jours que nous sommes ici.
Et nous sommes déjà sur le point de nous entre-tuer. »

Mais, ce qui est le plus intéressant reste la fin. Elle ne m'a pas scotchée sur le moment, même si j'ai tout de même pensé que c'était une bonne fin. Mais, depuis, j'y pense et j'y repense, et cette fin a finalement vraiment la particularité de nous remémorer chaque moment phare du roman et de les voir sous un angle différent. Et ça, c'est fort. Parce que l'auteur nous prouve avec cette fin qu'il est véritablement capable de tourner un lecteur en bourrique et c'est ce que j'apprécie quand je lis un thriller.

  • EN CONCLUSION: Vertige est un roman simple, efficace, dont la fin particulière nous garde l'histoire en mémoire pendant un bon moment... Tour à tour, nous nous sentons étouffés, oppressés, stressés, manipulés, pour le meilleur et pour le pire, et comme c'est exactement ce que je cherche quand je me lance dans ce genre, je ne suis pas du tout déçue ! Comme je l'ai dit, ce ne sera certainement pas mon dernier Thilliez.

Prochaine lecture: Percy Jackson, tome 1: Le voleur de foudre de Rick Riordan.

dimanche 7 mai 2017

Sunday's books #124.

Sunday's books est un rendez-vous hebdomadaire crée par Saefiel.
Pour ma part, il y aura trois parties:
« Mes petites lectures » qui reprend mes lectures passées, en cours, et à venir, comme le C'est lundi.
« L'espace cocon » qui remplace le Lifetime car je n'aime pas spécialement parler de ma vie, alors je parlerai plutôt plutôt de choses comme séries, photos, etc, à voir.
« Côté blogs » qui récapitule mes articles de la semaine et où je partagerai les chroniques qui m'ont marquée sur les blogs que je suis activement.

---
---

Ce que j'ai lu cette semaine:

Alors, j'ai totalement dévoré A Court of Mist and Fury !!! Je voulais le faire durer mais impossible, c'était trop dur. Et sans surprise, c'est un coup de cœur comme pour le premier tome ! Je me suis ensuite accordée une petite pause romance historique avec Les chevaliers des Highlands T3 et si cette romance est sympa, elle est quand même en dessous des deux précédentes.

Ce que je suis en train de lire en ce moment:





Vertige de Franck Thilliez.
Un homme se réveille au fond d'un gouffre, au cœur d'un environnement hostile, deux inconnus et son fidèle chien comme seuls compagnons d'infortune. Il est enchaîné au poignet, l'un des deux hommes à la cheville et le troisième est libre, mais sa tête est recouverte d'un masque effroyable, qui explosera s'il s'éloigne des deux autres. Qui les a emmenés là ? Pourquoi ? Bientôt, une autre question s'imposera, impérieuse: jusqu'où faut-il aller pour survivre ?





Ce que je vais lire ensuite:

Toujours Percy Jackson ! Le pauvre, il y a toujours un livre qui lui passe devant... Et, ensuite, si j'ai le temps cette semaine je commencerai Kate Daniels T1 !

---
---

Sur le blog cette semaine:

Rendez-vous: Bilan du mois | Time to Choose.

Chez les autres:

- Je suis tombée sur une chronique de A Court of Mist and Fury, écrite il y a 3 mois par About Wendy and Belle. Et cette chronique, c'est tout ce que je n'ai pas réussi à bien dire dans la mienne ♥


Je vous souhaite une bonne semaine et de belles lectures !
Bisous ♥
Decorated Christmas Tree