jeudi 14 décembre 2017

Au-delà des mots (Les Montgomery et les Armstrong) • Maya Banks.



Les Montgomery et les Armstrong, tome 1 : Au-delà des mots
de Maya Banks.
Genre : Romance historique.
Mon édition : J'ai lu (Aventures & Passions).
376 pages (ebook).




Résumé : Coup de tonnerre dans les Highlands : pour rétablir la concorde entre deux puissants suzerains, le roi ordonne le mariage d'Eveline Armstrong et Graeme Montgomery.
Ce dernier est atterré. Épouser la fille de son pire ennemi, une gamine qu'on dit retardée ? Inconcevable ! Seulement, on ne désobéit pas au roi. Graeme se soumet et ne tarde pas à découvrir que son épouse, loin d'être idiote, est simplement sourde suite à un accident. Et elle est si belle qu'il a soudain hâte de l'emmener dans son lit. Mais saura-t-il la protéger contre la haine meurtrière de son clan ?



17/20.

  • J'AI AIMÉ : Une romance toute douce, l'effet addictif.
  • J'AI MOINS AIMÉ : Un peu délicat avec l'handicap d'Eveline.


Merci à mon Time to Choose de m'avoir tiré ce livre de ma PAL, d'autant plus que j'avais très envie d'une romance historique ! Mais j'avais peur de ce roman ; J'ai déjà lu l'autrice avec Dans le lit du Highlander et ça avait été une immense déception (TW : viol conjugal entre les deux personnages principaux). J'étais donc déjà fâchée d'emblée mais prête (timidement) à donner une seconde chance... Une seconde chance que je n'ai finalement pas regrettée car à l'inverse de Dans le lit du Highlander, celle-ci est douce et mignonne, et m'a beaucoup plu.

Trois ans plus tôt, suite à un accident, Eveline est devenue sourde. Et pour échapper à un mariage avec un cruel Highlander, elle a fait mine de perdre la voix et la tête par la même occasion. Son clan la surprotège, et pourtant, il ne peut rien faire quand le roi ordonne son mariage avec le laird du clan ennemi : Graeme Montgomery. Toutefois, la jeune femme ne perd pas constance. Quand elle le rencontre, la voix de l'homme porte tellement qu'elle en ressent des vibrations. Au lieu d'être intimidée, la jeune femme est plutôt impatiente de voir ce que donnera leur mariage...

« - Un bain ! devina Graeme. Vous vouliez prendre un bain, parce que vous aviez l'impression de sentir mauvais.
Elle hocha la tête avec solennité.
Mais Graeme ne décolérait pas. Elle aurait très bien pu se laver à la forteresse. Sa colère s'évanouir brusquement, cependant, à l'instant où la jeune femme lui toucha le menton. Il se figea.
Ce ne fut qu'un contact furtif, mais il eut l'impression d'avoir été touché par un tison brûlant. Une onde de chaleur lui parcourut le corps, balayant du même coup l'engourdissement qui commençait à s'emparer de lui.
La jeune femme remua les lèvres, comme si elle essayait de dire quelque chose, avant de fermer la bouche et de lui lancer un regard attristé qui semblait signifier qu'elle s'excuser.
Mais Graeme n'était pas au bout de ses surprises. Tout à coup, elle jeta les bras autour de son cou et, prenant appui sur lui, se hissa hors de l'eau, juste assez pour pouvoir plaquer ses lèvres sur les siennes. »

Deux clans ennemis, les Montgomery et les Armstrong, liés par un mariage. Un résumé qui fait toujours mouche chez moi. Ici, le fait qu'Eveline soit sourde et que tout le monde la pense simple d'esprit ajoute une certaine dimension à la romance que je n'ai pas du tout regretté. A part quelques maladresses, notamment sur un potentiel handicap mental, j'ai suivi avec plaisir cette histoire d'amour qui unit deux personnes qui n'ont que de l'amour à donner.

Eveline est une jeune femme volontaire, courageuse, et intelligente. Elle sait se débrouiller. Avec le temps, elle a appris à lire sur les lèvres et si les commérages la heurtent, elle préfère se terrer dans le mensonge de peur de revoir son ancien fiancé revenir à la hâte. Graeme de son côté est un homme sensible, calme, et attentionné. Nous sommes loin des Highlanders qui agissent avant de réfléchir et qui ont l'air d'avoir une noix à la place du cerveau (oups). Il traite tout de suite Eveline avec beaucoup de respect, malgré l'inimitié entre leurs deux clans, et à ses côtés, la jeune femme se dévoile totalement.

« - J'aime entendre mon nom dans votre bouche, murmura-t-il.
Il avait parlé d'une voix si étranglée qu'il se félicita qu'elle ne l'entende pas. Elle n'avait donc pas pu percevoir son émotion -une émotion qui, pour Graeme, s'apparentait à de la faiblesse.
Elle lui sourit chaleureusement.
- Et moi, j'aime voir mon nom se former sur vos lèvres, répondit-elle. Je suis sûre que vous avez une très belle voix. Les vibrations me le disent. »

C'est donc une romance douce et mignonne, qui se lit avec énormément de plaisir en cette saison. J'ai beaucoup aimé la tendresse de Graeme à toute épreuve, la manière dont il fait preuve d'aplomb avec sa famille et son clan pour faire respecter son mariage. Il a toute mon estime. Et Eveline est adorable. Quelque part, c'est bien triste de voir qu'elle a vécu autant de temps dans son mensonge, mais finalement, sans cela, se serait-elle retrouvée avec son bel Highlander ?

  • EN CONCLUSION : Une romance qui fait du bien, qui prend son temps, et qui nous convainc autant par son histoire d'amour que par ses personnages. La série a apparemment été arrêtée par l'autrice elle-même mais ça ne m'empêchera pas de lire le second tome et d'espérer qu'elle soit reprise un jour... Je me suis bien attachée aux Montgomery et aux Armstrong, moi !

 Prochaine lecture : Chroniques Lunaires, tome 4 : Winter de Marissa Meyer.

lundi 11 décembre 2017

Par une nuit de décembre • Carole Mortimer.




Par une nuit de décembre
de Carole Mortimer.
Genre : Romance contemporaine, nouvelle
Mon édition : Harlequin.
125 pages (ebook).





Résumé : À la veille de Noël, Meg se décide à quitter Londres pour rendre visite à ses parents, et leur présenter son fils Scott, âgé de trois ans. Brouillée avec eux depuis des années, elle espère que ce moment si particulier de l'année pourra enfin les rapprocher... Mais sur la route, elle et son fils sont pris dans une terrible tempête de neige. Paniquée, complètement perdue, Meg perd le contrôle de son véhicule et ne doit la vie sauve qu'à un inconnu qui se porte à leur secours, un individu peu amène qui ne leur offre l'hospitalité qu'à contrecœur, le temps que la tempête se calme. Pourtant, dans le cottage isolé et comme hors du temps, en compagnie de cet homme secret dont la virilité la trouble infiniment, Meg se laisse malgré elle envahir par des sentiments inattendus... 



14/20.

  • J'AI AIMÉ : Ça ferait un bon film.
  • J'AI MOINS AIMÉ : On parle d'amour beaucoup beaucoup trop vite.


C'est le mois de décembre, les lectures et les films de saisons sont de la partie ! Cette année, je n'y échappe pas. Je suis en mode doudou, où j'ai vraiment bien envie de magie, ou de romantisme, ou de cocon tout doux tout mignon. Merci à Netgalley et à Harlequin de contribuer à ce petit mood saisonnier ! Cependant, Par une nuit de décembre a été une petite lecture sympathique mais sincèrement sans plus. Son côté amour transi en trois jours était peut-être un peu trop.

Pour la première fois depuis la naissance de son fils, Scott, Meg se rend dans la propriété familiale pour fêter Noël avec toute sa famille. Toutefois, les choses ne se passent pas comme prévu quand une tempête de neige s'empare de la campagne et que la visibilité est si nulle qu'elle percute de plein fouet la maison d'un célèbre écrivain, qui cherchait spécialement l'isolement pour trouver l'inspiration...

« - Avouez-le, Meg, poursuivit-il doucement. Vous avez été soulagée de voir l'attention de votre mère se détourner de vous pour se porter sur moi.
Il avait raison. Son intervention lui avait fait l'effet d'une bouffée d'oxygène.
- Vous vous êtes présenté comme l'un de mes amis, et ça me gêne un peu.
Jed sourit d'un air taquin.
- Vous auriez préféré que je dise vous avoir trouvée sur le pas de ma porte ?
Meg étouffa un soupir. Il avait raison, encore. Néanmoins, elle ne put s'empêcher de le défier du regard.
- Rien ne vous retient plus, maintenant. Je serais heureuse de vous rendre votre liberté.
- Avec ce temps ? s'exclama-t-il en montrant la neige qui tombait à gros flocons. Vous n'êtes qu'une ingrate ! conclut-il d'un ton sévère que démentait son air amusé. »

Comme chaque petite romance de Noël, surtout courtes, on s'attend à des clichés, à la magie de Noël (les décorations, la neige, les cadeaux) et à du romantisme en vois-tu en voilà. Ce n'est pas le genre de lecture qu'on lit pour être surpris, mais plutôt pour avoir le cœur moelleux et tout doux comme un nuage. Par une nuit de décembre était franchement très bien parti avec l'accident, avec une Meg embarrassée, nerveuse, et un Jed totalement bougon mais non sans un bon fond. Mais la suite n'a pas été à la hauteur de cette rencontre fortuite fort intéressante. Beaucoup trop bisounours alors qu'on peut faire romantique sans plonger totalement dans la mièvrerie.

« - Attendez un peu et profitez du spectacle, dit-elle doucement. Il n'y a rien de plus attendrissant que la joie d'un enfant le matin de Noël.
Elle avait raison, Jed en convint un peu plus tard lorsque Scott ouvrit le dernier paquet au fond de sa chaussette.
- Une ferme, maman ! balbutia-t-il. Une ferme... une vraie ferme !
Tandis que Meg luttait pour refouler ses larmes, Jed ressentit un élan de gratitude à son égard. Il se considérait comme privilégié d'avoir été convié à partager ce moment d'exception entre Scott et sa mère.
Bien sûr, il avait passé de nombreux Noëls au sein de sa famille en compagnie de ses neveux et nièces mais, jamais auparavant, il n'avait eu cette impression de se trouver au cœur de l'action. Là, c'était différent. Meg l'avait invité à pénétrer dans le cercle enchanté... »

Sinon, on retrouve les codes du genre et ça fait du bien. On sourit. On voit les personnages s'attendrir, même les plus imperméable d'entre eux, comme la famille avec laquelle s'est brouillée Meg quelques années plus tôt. On voit les amoureux se tourner autour, se dire non puis se dire oui et hésiter, etc. Bref, en soit, ça reste toujours très sympathique. Et on visualise très bien cette petite nouvelle en film, d'ailleurs ! Mais je trouve juste que cette histoire aurait vachement mieux rendu à l'écran !

  • EN CONCLUSION : Une nouvelle de Noël agréable, mais plutôt moyenne dans son ensemble. Quelques éléments brouillons et un trop plein de romantisme m'ont empêchée de me plonger complètement dans l'atmosphère doudou du livre.

Prochaine lecture : Chroniques Lunaires, tome 4 : Winter de Marissa Meyer.
Les Montgomery et les Armstrong, tome 1 : Au-delà des mots de Maya Banks.

dimanche 10 décembre 2017

Cosy Sunday #15.

Mon Sunday's books était déjà inspiré et différent du Sunday's books créé par Saefiel à la base, mais maintenant il change de nom et devient le Cosy Sunday ! Dans ce rendez-vous hebdomadaire, vous retrouverez mes lectures passées, en cours et à venir, ainsi que mes visionnages de la semaine, mes publications, et les articles des copinautes qui ont accaparé mon attention.

Plutôt une petite semaine (j'écris beaucoup en ce moment et je lis au ralenti ^^). J'ai dévoré Les sept sœurs, tome 1 : Maia qui m'a emmenée jusqu'au Brésil et que j'ai beaucoup aimé. Et j'ai lu une petite romance de Noël : Par une nuit de décembre, sympathique mais beaucoup trop romantique à mon goût au final.


Chroniques Lunaires, tome 4 : Winter de Marissa Meyer.

(Résumé du 1er tome) Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de New Beijing.
Une terrible épidémie ravage la population.
Depuis l'Espace, un peuple sans pitié attend son heure...
Personne n'imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle-mère. Car la jeune fille, simple mécanicienne mi-humaine, mi-cyborg, détient sans le savoir un secret incroyable, un secret pour lequel certains seraient prêts à tuer...




J'ai pas beaucoup avancé mais c'est super trépidant. J'ai hâte de m'y remettre 😄 Avoir lu Levana le mois dernier m'a vraiment mis dans le bain, j'adore Winter et Jacin. Et retrouver Cress et Thorne aww ❤️
Je ne prévois que des lectures secondaires, en parallèle de Winter ! Une romance historique et une relecture d'Harry Potter T1 en illustré 😍

Vampire Knight, S01E01 à S01E04 : Je me refais l'animé et mon crush d'ado pour Zero est INTACT ♥
Yuri!!! on ice, S01E01 à S01E07 : Là aussi je me refais l'animé et quel bonheur !!
Van Helsing, S01E05 et S01E06 : C'est toujours aussi kitsch et je regarde haha.

Wonder : Comme j'ai lu le livre il y a des années, je ne sais pas s'il est très fidèle ou non. Dans tous les cas, l'essence et le message du livre ont été capté à la perfection, les acteurs sont top, ce film est une petite merveille 💙 J'ai pleuré comme une petite madeleine !
L'escapade de Noël : Mon mood de Noël est activé, en ce moment. Et ce petit film m'a ma foi beaucoup plu. Il n'est pas seulement romantique et mignon, il est aussi très drôle. Je n'étais pas convaincue par les premières minutes (l'héroïne un peu chiante) mais finalement j'ai beaucoup aimé.

➤ Rendez-vous : Time to Choose.

Les lectures de Marinette a été bouleversée par 54 minutes.
➤ Des super jolies photos qui nous viennent des Pays-Bas chez Little-A.
Les lectures enchantées d'Elyza a beaucoup aimé November 9 (et on tombe d'accord 👍).
My pretty books nous a pondu une très belle chronique sur Wonder, le livre.


Bonne semaine et jolies lectures à tous !

jeudi 7 décembre 2017

Maia (Les sept soeurs #1) • Lucinda Riley.




Les sept soeurs, tome 1 : Maia
de Lucinda Riley.
Genre : Aventure, contemporain.
Mon édition : Charleston.
512 pages (ebook).





Résumé : Elles sont sept. Sept sœurs nommées après la constellation des Pléiades, adoptées par un milliardaire aux quatre coins du monde. A la mort de ce père énigmatique, chacune reçoit un indice pour percer le secret de ses origines.
Maia, l'aînée, la beauté raisonnable, a peur de la vérité. Ses découvertes la conduisent par de-là les mers, sur les collines de Rio de Janeiro où se sont brisés bien des destins.



17/20.

  • J'AI AIMÉ : La plume fluide, la sensation de voyager.
  • J'AI MOINS AIMÉ : /.


Le contemporain n'est pas mon genre de prédilection. Pourtant, cette saga m'a toujours attirée (et en partie grâce à la couverture de ce premier tome que je trouve magnifique, c'est vrai). Et je ne suis vraiment pas déçue d'avoir cédé à mon intuition ! Ce premier tome est une invitation au voyage et nous entraîne dans une quête personnelle et familiale touchante, nous racontant plein d'histoires en une seule. J'en ressors totalement charmée !

A la mort de leur père adoptif, Maia et ses sœurs se trouvent face à un testament assez mystérieux : parmi leur héritage, des coordonnées et un message y figurent. Malgré ses nombreuses absences auprès de ses filles, Maia l'aînée a toujours été proche de son père qu'elle surnommait Pa Salt, si bien qu'elle est la seule de la fratrie à être restée à la maison à l'âge adulte. Le décès de Pa Salt est un coup dur et une ribambelle de questions sur son adoption se pressent soudain dans sa tête. Pourtant, rusé, Pa Salt lui a légué toute les clefs pour venir à bout du mystère : les coordonnées qu'il lui a donné la conduise jusqu'au Brésil, devant une bâtisse chargée d'Histoire.

« J'ai passé une bonne partie de la nuit à traduire les inscriptions de la sphère armillaire, sans essayer de les interpréter ni de porter un quelconque jugement. Il m'apparaissait clairement que mon rôle n'était pas de me substituer à mes sœurs. Enfin, je me suis attelée à la phrase qui me concernait, presque effrayée d'en découvrir le contenu. Après avoir transcrit les mots sur le papier, j'ai pris une profonde inspiration, et je les ai relus.
Ne laisse jamais ta peur décider de ton destin.
Cet ultime message de mon père m'a touchée droit au cœur. Rien, en effet, n'aurait pu mieux résumer la personne que j'étais. »

Ce premier tome prend une centaine de pages pour nous présenter la fratrie et cette introduction est la bienvenue. Six sœurs (et une manquante), d'origines et aux caractères divers, se retrouvent après la mort de leur père. Et c'est une immersion déjà intéressante. On capte beaucoup de personnalités marquantes en un rien de temps et ça nous donne déjà hâte de toutes les découvrir individuellement. Maia est celle qui est au centre de ce premier tome. C'est une femme qui cache une grande douleur. Elle est plutôt réservée et peu aventureuse. Son voyage au Brésil ouvre de nombreuses portes pour elle.

C'est un récit à deux voix. Deux héroïnes, en quelque sorte. Nous suivons Maia et nous suivons l'une de ses ancêtres, Izabela, une aristocrate passionnée enfermée dans le carcan des traditions. Et chacune d'elle est extrêmement touchante et les parallèles entre ces deux vies sont timides, subtils, et quand ils nous apparaissent complètement, c'est comme une épiphanie. Maia m'a touchée par ses peurs, par son envol après tant d'années vivant recluse. Izabela m'a touchée par sa raison et sa passion qui se battent en duel. Plusieurs générations les séparent et elles se ressemblent pourtant quelque part. C'est ce passé, celui de son ancêtre, que Maia découvre et auquel elle s'attache.

« De retour à l'hôtel, j'ai relu les lettres puis dressé une liste de questions que je voulais poser à Yara. J'ai ensuite déjeuné sur la terrasse, avec un verre de vin pour me détendre. Yara refuserait-elle de m'en dire plus ? D'ailleurs, était-elle même au courant des circonstances de mon adoption ? Dans le cas contraire, je ne saurais plus vers qui ou quoi me tourner.
- Vous êtes optimiste ? m'a demandé Floriano dans la voiture.
- J'essaie de l'être. Ce qui me tracasse, c'est que cette histoire me tient énormément à cœur maintenant. »

C'est une réelle introspection et une fiction chargée d'Histoire. Nous nous retrouvons au Brésil, où nous y voyageons dans les années 2000 et les années 1920. Deux époques radicalement différentes nous sont présentés. Nous assistons notamment à la naissance de l'emblématique Christo, sur les hauteurs de Rio, un fait historique qui se mêle vraiment habilement à cette histoire de famille et ses secrets. Tout nous maintient émerveillé et dans l'envie de tourner les pages.

  • EN CONCLUSION : Histoire, romances, secrets de famille, un cocktail qui fait mouche ! Ce premier tome m'a fait découvrir une famille dont j'ai envie d'en apprendre plus. Il m'a fait voyager, et espérer, et j'espère retrouver les mêmes sentiments avec les sœurs de Maia dans les prochains tomes.

Prochaine lecture : Chroniques Lunaires, tome 4 : Winter de Marissa Meyer.

mardi 5 décembre 2017

Time to Choose #30.

Photo © wildorange55.
Le Time to Choose est un rendez-vous initialement proposé par Galleane qui consiste chaque mois à choisir trois livres de sa PAL et d'en lire au moins un. 
Personnellement, je vais corser les choses en ne considérant pas mes objectifs remplis si je n'ai pas lu les trois de ma sélection (avec une option Joker pour m'aider un peu !). Parmi ces romans, il y aura un livre comptant dans un de mes challenges, un tiré au sort et un choisi librement. Le joker, lui, sera choisi par mes abonnés sur Twitter lors d'un sondage.


Ma sélection précédente (Novembre) :
Je pensais en lire minimum deux, et c'est ce que j'ai fait : 02/03 ! J'ai adoré une fois encore Mercy dans Mercy, tome 6 : La marque du fleuve et j'ai aussi adoré November 9 que j'ai dévoré ! J'ai presque fait un 03/03 car je démarre décembre avec le premier tome des Sept Soeurs que je n'ai pas eu le temps de lire le mois dernier.


Ma sélection de Décembre :

Une sélection qui me tente beaucoup mais est-ce que je vais réussir à tout caser en Décembre avec les fêtes qui arrivent ? Telle est la question 😂 Comme suite de saga, je me lance dans le dernier tome des Chroniques Lunaires : Winter et j'ai franchement hâte, c'est ma prochaine lecture ! Livraddict a tiré au sort Les Montgomery et les Armstrong, tome 1 : Au-delà des mots, ça tombe plutôt bien car j'ai envie de romances historiques. J'espère que celle-ci me plaira car j'ai déjà été déçue avec l'autrice. Pour le choix libre, je me suis étonnamment dirigée vers Sidhe, tome 1 : La diseuse d'ombre, qui traîne dans ma PAL depuis sa sortie.
Quant au joker que vous m'avez choisi, il s'agit de Cruelles.


Je vous souhaite un beau mois de Décembre à tous 🎅🎄

lundi 4 décembre 2017

Je te hais... passionnément (Lovely Vicious #1) • Sara Wolf.




Lovely Vicious, tome 1 : Je te hais... passionnément
de Sara Wolf.
Genre : Romance, YA.
Mon édition : Pocket Jeunesse.
346 pages.




Résumé : Règle numéro 1 : Ne jamais parler d'amour.
Règle numéro 2 : Ne jamais penser à l'amour.
Règle numéro 3 : Éviter tout sentiment.
Isis Blake, 17 ans, a un objectif : ne JAMAIS retomber amoureuse. Alors qu'elle tente de s'intégrer dans son nouveau lycée, elle tient à ce que personne n'apprenne qu'avant elle était obèse... et qu'elle avait un cœur.
Mais, au lieu de se faire discrète, Isis colle son poing dans la figure de Jack Hunter, celui qu'on surnomme « le Prince de Glace ». Dès lors les couloirs du lycée deviennent un champ de bataille. Leur guerre sera sans merci...



16/20.

  • J'AI AIMÉ : Le mordant de l'héroïne, les passages de Jack.
  • J'AI MOINS AIMÉ : Un peu drama par moment.


Je ne m'étais jamais penchée réellement sur ce roman (peut-être la faute au titre que je trouvais un peu niais... alors que le contenu ne l'est pas du tout, en fait !). C'est l'avis de ChemsBook qui m'a convaincue. Et j'ai craqué très vite ! Ce fut une lecture tout à fait divertissant, drôle à souhait, avec son lot de drames malgré tout. Un cocktail qui aurait pu frôler la catastrophe mais qui marche plutôt très bien grâce à l'héroïne, finalement.

Il y a trois ans, Isis est tombée de très haut et depuis elle voit l'amour comme une forme de destruction et d'auto-destruction à éviter absolument. Et quand elle voit sa nouvelle amie Kayla être ridiculisée par le « Prince de Glace » du lycée, Jack Hunter, dont la jeune fille est amoureuse, le sang d'Isis ne fait qu'un tour. Son poing se colle immédiatement dans la face du beau garçon arrogant et s'en suit une quête pour lui tirer quelques mots d'excuses de sa bouche. Mais, titiller l'autre sans cesse ne deviendrait-il pas une sorte addiction ?

« J'ai gardé ça pour moi jusqu'à maintenant.
Je pourrai le faire encore très longtemps.
Parce que je suis solide. Parce que je suis Isis Blake, et qu'Isis Blake n'est peut-être pas jolie, douce ou bien élevée, mais elle est tenace. Genre carrément forte. »

Le point fort de ce roman est sans conteste Isis, l'héroïne. On voit qu'elle excelle dans la manière de porter une carapace. Elle se montre assurée, pleine de confiance, et elle a un mordant à toute épreuve. Cette fille a la niaque, comme on dit. Elle a une revanche à prendre sur la vie et sur les mecs qui se croient tout permis. Mais elle a ses failles aussi, qu'elle cache discrètement. On réalise très vite à quel point elle est finalement fragile et attendrissante.

De l'autre côté de la balance, il y a Jack Hunter, le Prince de Glace, son Némésis personnel. Leur guerre part d'un rien et est surtout explosive du côté d'Isis (Jack étant plus du genre à laisser couler les choses). Mais leur guerre les amène à se côtoyer finalement plus que prévu, eux, que beaucoup de choses semblent rapprocher et non pas séparer. Et les quelques passages au point de vue de Jack valent d'ailleurs son pesant d'or, Mamma mia !

« - Arrête. De. Parler.
- Pourquoi ?
- Parce que c'est horripilant.
- Ah ouais ? Eh bien, sache que ça ne m'a jamais arrêtée jusqu'à maintenant !
- Pourquoi tu m'as suivi ?
- Par... curiosité ?
- C'est un peu court.
- Tu veux la vérité ?
- Oui, volontiers. Histoire de ne pas perdre encore plus mon temps.
- Nous sommes en guerre. Les guerres ne se gagnent jamais honnêtement. Ah, au fait. Qu'est-ce que tu as pensé de mon petit cadeau ?
- J'ai adoré, merci beaucoup.
Sa voix respire le sarcasme.
- Ca aurait été une sacrée attaque, si elle avait eu un minimum de conviction.
- Ce qui veut dire ?
- Que tu es plus douce que tu ne veux bien le montrer, Isis Blake. Que tu aboies, mais que tu ne mords pas. »

Ce premier tome n'est qu'aux prémices de la romance, et il possède ce délicieux goût de l'anticipation. On a deux adolescents qui se cherchent, avec leurs failles, leurs vulnérabilités, et leurs égos. Ils sont loin d'être parfaits, ils font des erreurs, et on se prend très vite d'affection pour eux. Les suivre a un effet complètement addictif, et on n'attend vraiment qu'une chose : qu'ils posent les armes. Et la romance a un fond de drame (parfois trop mais la personnalité des personnages permet de passer outre) extérieurs aux protagonistes, où se mêle la famille, le lycée, et bien des secrets, pour pimenter le tout.

  • EN CONCLUSION : Un premier tome prometteur et addictif qui nous promet une suite tout à fait à la hauteur. Je te hais... passionnément a été une bonne lecture et m'a fait passé un moment bien agréable. Je vais être ravie de remettre le couvert avec Isis et Jack quand j'en aurais l'occasion !
 
Prochaine lecture : Les sept sœurs, tome 1 : Maia de Lucinda Riley.

dimanche 3 décembre 2017

Cosy Sunday #14.

Mon Sunday's books était déjà inspiré et différent du Sunday's books créé par Saefiel à la base, mais maintenant il change de nom et devient le Cosy Sunday ! Dans ce rendez-vous hebdomadaire, vous retrouverez mes lectures passées, en cours et à venir, ainsi que mes visionnages de la semaine, mes publications, et les articles des copinautes qui ont accaparé mon attention.


J'ai passé une bonne semaine ! J'ai terminé Un Palais d'épines et de roses, tome 3 : A Court of Wings and Ruin. C'est un troisième tome qui conclut bien le premier cycle de la saga ! J'ai également lu Lovely Vicious, tome 1 : Je te hais... passionnément, et ce fut un bien bon moment, surtout avec l'héroïne complètement barrée !



Les sept sœurs, tome 1 : Maia de Lucinda Riley.

Elles sont sept. Sept sœurs nommées après la constellation des Pléiades, adoptées par un milliardaire aux quatre coins du monde. A la mort de ce père énigmatique, chacun reçoit un indice pour percer le secret de ses origines.
Maia, l'aînée, la beauté raisonnable, a peur de la vérité. Ses découvertes la conduisent par de-là les mers, sur les collines de Rio de Janeiro où se sont brisés bien des destins.






Malheureusement, je ne pourrais rien vous en dire pour l'instant... Puisque je ne l'ai pas encore commencé 😂 Je suis un peu en retard dans mes prévisions mais je le débute normalement ce soir
Je ne prévois rien d'autre pour l'instant. Peut-être que je choisirais une lecture en parallèle (Winter est plutôt épais ^^), mais ça reste à voir !

The Good Place, S01E01 à S01E04 : Très bonne surprise, je rigole beaucoup !
Van Helsing, S01E02 à S01E04 : Ça a tout du navet et pourtant je continue de regarder...

Sing Street : Encore un revisionnage. Mon film préféré, mon film doudou qui me donne envie de danser et chanter et prendre dans mes bras les personnages ♥

➤ Challenge : Cold Winter Challenge.

Echos de mots parle d'une romance toute tendre : Oser t'aimer.
Les lectures de Marinette, elle, nous parle d'une histoire de Noël qui me tente bien : La vie est belle après tout.


Bonne semaine et jolies lectures à tous !
Decorated Christmas Tree